En vacances j’oublie tout !
Ha non, pas pour nous et surtout pas notre engagement dans la démarche ZD donc on garde le rythme sur les 5R ! 
Vive les vacances zéro déchet ou presque ! 
Entre la Gironde et le Morbihan, ça donne quoi ?

Préparer des vacances zéro déchet

Avant de partir, nous avons déjà pensé par réduire nos effets vestimentaires mais on peut encore faire mieux l’année prochaine !

Nous avons noté les marchés aux alentours, les lieux de cueillettes, et magasins en vrac.

Notre panier du marché a été du voyage. Nous l’avons rempli de matériel ZD : savon de Marseille, Tawashi, torchons, serviettes, Bee’s wrap, sacs en tissus, lunchbox, bols et gobelets en bambou, pailles en inox, brosses, un couteau et cinq cuillères.

De la même manière, dans la glacière nous avons placé des contenants en verre remplis de nos restes alimentaires (nous arrivions un dimanche après-midi donc pas de marché, ni de magasins en vrac ouverts). Cela nous a permis de nous restaurer le midi, le goûter et le soir. De plus, les contenants, une fois vide, ont servi pour le fromage, la viande et les olives… du marché.

Quelques trucs et astuces avant de partir : Zéro déchet en vacances

********

Dès le lundi, petit tour à la Biocoop. Que c’est bon d’être dans un lieu qui sent bon l’éco responsabilité ! Petit échange avec le vendeur à la coupe, à qui j’exprime ma joie de trouver ce type de magasin en vacances et sa réponse sur le fait que c’était l’engagement de certaines personnes et leur volonté de proposer d’autres façons de consommer… Et bien j’en suis ressortie encore plus légère. (Biocoop des Grands Lacs)

Une bonne surprise !

Parfois les choses arrivent pour une raison ! Night and Day, Roy Miller               

Sans vraiment chercher, j’ai été ravie que la démarche vienne à moi !

Nous nous sommes rendus au marché de Sanguinet, notre panier au bras, avec quelques Bee’s wrap et contenants en verre et là… SURPRISE ! Tel le loup de Tex Avery, mes globes oculaires se sont extirpés de leurs cavités pour venir se coller sur le mot VRAC écrit en blanc sur une camionnette bleu foncé.

Je n’y crois pas ! Serait-ce… ? Non ! Pas celle des gendarmes – la bière au miel ce n’est pas au pt’i déj’ (une autre belle découverte dont je vous parlerai plus tard).

Je lâche homme et enfants et me dirige droit sur la camionnette. Autour de moi plus rien n’a d’importance.

Vrac en vadrouille, vente en vrac, produits zéro déchet

J’entrevois à l’intérieur, mais oui ! Des bocaux, des distributeurs vrac et … Cassandre. 

Tout d’abord, elle travailla en tant que graphiste pendant 10 ans, puis deviendra assistante maternelle 10 années encore. L’envie de trouver du sens dans sa vie, une réflexion sur l’environnement, Cassandre se lance et créer Le Vrac en Vadrouille

Du choix

Dans son camion, Cassandre propose une large gamme de produits secs : des pâtes, du riz, de l’huile, du vinaigre, diverses farines, des légumineuses, des fruits secs et des graines, des biscuits salés. Pour régaler les becs sucrés, on trouve des céréales pour le petit déjeuner, du sucre, des poudres d’amandes et des biscuits.

Pour compléter l’offre alimentaire, elle a fait le choix de s’associer avec La Picarde proposant des paniers de légumes de saison. 

Et tenez-vous bien, Cassandre a pensé à tout ! Dans un souci de vous faciliter la tâche dans votre démarche ZD, vous pouvez aussi vous fournir auprès d’elle concernant les produits d’hygiènes et d’entretiens.

Des aides précieuses pour ce beau projet 

Elle trouvera aide et soutien auprès de Léa et Océane, créatrices de « La Vrac Mobile » (FB / Site internet), qui sillonne la Côte Basque et le sud des Landes, mais aussi auprès d’Anne qui arpente les routes de Gironde et de Dordogne entre Libourne et Ste Foy la Grande à bord de La P’tite Roulotte.

C’est au marché d’Arès le 4 juillet 2017 que Cassandre a débuté. Cela dure depuis maintenant 2 ans et on souhaite que cela perdure.

Merci Cassandre et bravo à vous !

Une bonne idée !

Aller c’est l’heure du Quizz : Vous connaissez le bassin d’Arcachon et plus précisément la ville d’Arcachon ?

Pour ma part je ne connaissais que la jetée d’Eyrac pour y avoir pris un bateau d’excursion qui effectue le tour de l’Ile aux oiseaux et qui tire jusqu’au Cap Ferret : vue sur le phare, en face la Dune du Pilat et puis simplement la plage qui longe la ville.

Pour manger le midi, on nous avait conseillé de pousser au-delà du bord de mer. Ainsi, nous avons pénétré dans le centre d’Arcachon et d’autant plus que sur recommandation, nous nous sommes retrouvés dans une crêperie « La Cabane du Breton ».

Vous trouverez des galettes bien-sûr, mais avec une particularité. Celle d’être  prédécoupées sur une ardoise accompagnées d’une fourchette en bois.

Il faut reconnaître que l’objet nous a questionné. Alors ni une ni deux on a demandé.

Et bien, si je vous dis que j’ai adoré la réponse car elle est vraiment dans l’esprit ZD. A la carte, des crêpes aux saucisses cuites façon barbecue. Vous voyez ou pas ? Les fourchettes servent donc de petits bois à brûler !

Il faut reconnaître que c’est une bonne idée !

Il ne faut pas oublier les produits de saisons et locaux jusque dans les boissons avec des Breizh coca…

 

Après le quizz, un autre jeu, la chasse aux trésors, organisée par la mairie de Pontenx Les Forges. 3Km avec boussole à vadrouiller dans la forêt Landaise avec des questions sur la faune, la flore, des défis constitués de puzzle et casse-tête en bois. Et à la fin : un trésor ! Bon… pas très ZD pour le gâteau emballé mais il y avait tout de même un hélicoptère en bois à construire dont l’hélice tourne grâce à un tout petit panneau solaire – fabrication française, du Jura plus précisément.

Une bonne soirée…

Haaaaa ! le 14 juillet, son fameux bal de pompiers et son feu d’artifice !!!!

Et bien cette année, on change.

On s’est rendu dans une soirée landaise organisée par le club de rugby. Au programme : repas landais (pas simple quand on est végé lol) – soirée dansante et le tant attendu Toro De Fuego.

Il faut reconnaître qu’ ici la démarche ZD n’as pas été facile-facile avec qui plus est, quelques petites remarques assez burnées

On leur a fait leur soirée ! Malgré tout, faut rester positif : les couverts étaient en acier inoxydable et ils ont accepté de remplir les bols de frites et de saucisses, sans leurs gobelets plastiques et leurs serviettes en papier.

                                                                        Et pour Yannick Hip Hip Hip Hourra !

Aller puisque l’on parle de soirée, je vous parle alors de bière mais pas n’importe laquelle : LA bière au miel. Un apiculteur + un brasseur = une bière au miel. Bon attention le pourcentage d’alcool est élevé entre 7 et 8 %. Ha ! ce n’est pas de la piquette. 

Yannick a créé Api Beesness & Bel Api. Les bières qu’il propose sont belges. Il déplore ne pas trouver un brasseur français qui voudrait se lancer dans cette recette. Alors à bon entendeur !

De nos échanges j’ai découvert un homme passionné, respectueux des abeilles et de l’environnement. Il faut souligner qu’ il travaille en biodynamie, mais Kesako ? je vous propose de lire ceci. Cela donne un bon angle d’approche et de compréhension.

C’est ainsi que j’étais simplement partie pour acheter un pot de miel lambda (châtaignier, acacias…), mais rapidement j’ai lorgné et été curieuse de miel additionné d’épices : cannelle, vanille, piment… Ma fille s’est fait plaisir à échanger avec Yannick. Tous les deux se sont pris au jeu de la dégustation de divers miels et à ma grande surprise sa préférence s’est portée sur le miel Orange Cannelle. Et puis il y a eu la bière et vous connaissez la suite…

Dune du Pilat Zéro déchet

La Dune du Pilat, Petit déjeuner zéro déchet

Ce miel a même fait l’ascension de la Dune du Pilat pour un petit déjeuner ZD très matinal.

 

 

 

On a planté nos graines…

Dans l’ensemble, nous avons rencontré des personnes arrangeantes.

* Tout d’abord il y a eu le pizzaïolo du camping qui a accepté de nous prêter ses grandes assiettes pour le transport jusqu’à notre terrain, évitant ainsi les boites en carton. Idem pour le personnel du restaurant, ravis que je leur rende les assiettes propres. Un big up au serveur qui fut content de m’entendre lui passer commandes sans fioriture de pailles, agitateurs…

* Ensuite, pour l’anniversaire de mon beau-fils qui souhaitait manger un hamburger, nous nous sommes rendus « Chez Ponpon », une baraque à frites. Ha !! comme ça non plus cela ne m’avait pas fait rêvé ! Mais chez Ponpon la vue sur le lac est magnifique et lorsque le soleil se couche : on est au paradis. Les hamburgers sont à tomber et demander un verre en verre et sans paille fut une simple formalité.

* Par la suite, au marché,  on a eu du pot, chez le marchand d’olives. Nous avons eu un surplus gratos.

* Enfin, pour se balader ou se rendre d’un endroit à un autre, il y a de belles et agréables pistes cyclables dans les pins. Un vrai plaisir en famille !

Un Oasis comme on les aime !

Maintenant, rendons nous à la Roche-Bernard dans le département du Morbihan. 

C’est une ville que j’avais déjà visitée auparavant. J’ai tellement aimé le quartier des artisans avec lesquels on peut échanger de leur passion, que je souhaitais en faire profiter mon compagnon et les enfants qui ne connaissaient pas.

Mais alors que vous pensiez tout connaitre et tout avoir vu !

Au détour d’une rue, sortant du quartier des artisans, je vois un panneau où il est noté le Pisse Mémé. Hé voilà que cela m’intrigue ! Je connais la tisane, mais qu’est-ce donc, là-bas ?

On découvre alors, une place avec des stands : du miel, du pain, des bières artisanales, des fruits et légumes locaux, des objets faits-mains…

Les enfants sont attirés par un petit cheval en bois devant une boutique dénommée Chemin d’éveil. Je fais le tour de la boutique, tout en expliquant certains produits à ma fille et ma belle-mère. C’est alors que Frédéric Cosme vient à ma rencontre et c’est ainsi que, nous avons échangé sur le projet de cette place.

Tiers-lieux, café associatif, le Pisse-mémé

Il s’agit d’une initiative collective : L’asso Bernez qui gère le café associatif Le Pisse Mémé, Fréderic Cosme qui a créé la boutique Chemin d’éveil…

Au programme : des marchés bio et locaux, des concerts, des ateliers, des conférences, du bien-être, de l’écologie positive, du lien social… de l’Amour et de l’Amitié.

Idées de cadeaux écolo 

Pour conclure ces vacances en apothéose, le jour de mon anniversaire !

jeux zéro déchet

Mon beau-frère et ma belle-sœur se sont bien creusés la tête, en trouvant un jeu collaboratif sur la thématique des déchets en mer. Alors que BARBAOU, le monstre de la mer, ce qui signifie « croque mitaine » en breton s’arrange pour polluer la mer,  il est question pour les joueurs d’œuvrer ensemble pour sauver les animaux et dépolluer la mer en 5 min top chrono !

 

Comme on pouvait s’y attendre les bonnes choses ont une fin !

Il est vrai que cela n’a pas toujours été simple d’être en total accord avec nos convictions. C’est pourquoi nous avons réalisé une liste de choses et d’idées pour  faciliter nos prochains périples. Mais, il faut reconnaître que nous avons tout de même noté, des changements de mentalité et des efforts individuels. 

Si vous aussi pendant vos vadrouilles d’été, vous avez rencontré des personnes inspirantes, des projets, des actions, des adresses éthiques, écolo, dans la veine du Zéro déchet…

partagez vos bons plans !

Vacances zéro déchet, Arcachon, Le Pouliguen, La Roche-Bernard

« L’espérance produit la bienveillance et la générosité chez les nobles natures ; il n’y a que les cœurs envieux et médiocres qui se resserrent et se ferment à l’approche du bonheur. »

Citation de Delphine de Girardin ; Les maximes et pensées (1855)

Gaëlle MOTHET – Responsable pédagogique et animations – OSE ZD


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial